Parc multiglisse Gérard Bruyère

Un poumon vert en entrée de ville

Véritable vitrine de l’entrée Est de la Métropole, le Parc multiglisse Gérard Bruyère s’étendra sur une superficie de 12 hectares, en proposant de nombreuses activités sportives, il sera un véritable poumon vert pour le secteur.

Un parc de loisirs familial et accessible

Un parcours sportif
Le parc comportera un sentier de 2,5 kilomètres où les visiteurs pourront pratiquer le footing et le roller. Ce parcours sportif sera dénivelé et comportera divers agrès tels que des espaliers, des poutres ou encore des barres fixes permettant de pratiquer le fitness en plein air.
Des jeux pour enfants
Aménagé pour les familles et les enfants, le parc proposera un espace ludique et pédagogique sur l’eau. Les enfants apprécieront tout particulièrement les jeux d’eau (pompes, roues, à godets, écluses) et les fontaines à jets d’eau qui les rafraîchiront en été. Ils pourront aussi se distraire sur les jeux en bois qui seront installés.

Un parc à destination de multiples publics

Le Parc multiglisse est à destination à la fois du grand public, des scolaires, des clubs et associations mais également des sportifs de haut niveau avec notamment l’accueil des championnats de France de wakeboard et des compétitions fédérales. En plus de contribuer au rayonnement de Montpellier Méditerranée Métropole, il participera à la diversité et au maillage des équipements sportifs sur le territoire. Enfin, il sera accessible aux personnes à mobilité réduite.

Un aménagement paysager
en référence à la camargue
en zone urbaine

Cet aménagement sera notamment renforcé par le choix des végétaux se trouvant au bord de l’eau. La palette végétale sera représentative des différents milieux à créer : essences de type méditerranéen sec pour les plantations sur les talus, essence de type méditerranéen humide pour les bords de l’eau.

Le parc, idéalement situé à l’Est de Montpellier

Le parc Gérard Bruyère est particulièrement bien relié au territoire de la Métropole avec un positionnement adossé au Pôle d’Echange Multimodal (PEM) de Baillargues.

En semaine, ce sont 38 trains par jour qui s’arrêtent au PEM et permettent de venir à Baillargues en 8 minutes depuis la Gare de Montpellier Saint-Roch. Cette proximité renforce également l’attractivité de cet équipement pour l’ensemble des agglomérations situées sur le tracé de la ligne (Avignon, Nîmes, Lunel, Sète, Béziers,…). Depuis sa mise en service, en décembre 2013, la fréquentation du PEM de Baillargues a été multipliée par 10. Compte tenu de l’intérêt de renforcer le réseau d’équipements existant et de développer son rayonnement à l’Est du territoire de la Métropole, le Parc multiglisse Gérard Bruyère constitue bien un équipement métropolitain favorisant l’accès à la pratique des sports de glisses pour un large public.

Un parc de wakeboard
unique en europe

Le projet Gérard Bruyère prévoit la création de deux plans d’eau : un bassin de pêche de type «prise et relâche » et un plan d’eau équipé de trois téléskis nautiques pour la pratique du wakeboard, activité très prisée et en fort développement en France et en Europe.

Le rayonnement attendu du Parc multiglisse Gérard Bruyère s’entend bien au-delà du strict public local. Il répond à des besoins croissants liés au développement de la pratique des sports de glisse et n’a aucun équivalent en Europe, puisqu’il sera le seul parc à proposer trois circuits de téléski nautique : un circuit pour les débutants qui permettra d’accueillir les scolaires et deux autres destinés aux sportifs de haut niveau pour leur entraînement ou pour l’accueil de compétitions internationales.

Transformer la contrainte hydraulique
en opportunité de développement touristique et économique

Né de la volonté de la Ville de Baillargues de construire un bassin de rétention pour sécuriser les habitations situées au nord de la RN 113 et victimes récurrentes d’inondations, ce projet a su faire de cette contrainte une véritable opportunité de développement pour le territoire, y compris d’un point de vue financier. Grâce à ces aménagements, le parc multiglisse Gérard Bruyère permettra en effet de générer des recettes.

En effet, le Parc Gérard Bruyère répond à l’origine à un besoin hydraulique : le dimensionnement de l’ouvrage a été imposé par les services de l’Etat afin d’écrêter les pluies centennales, soit 120 000 m3 de rétention.

Les études menées par le maître d’œuvre et les épisodes pluvieux intenses qui ont frappé la région ont démontré que le Parc multiglisse Gérard Bruyère a bien une fonction d’écrêteur de crues du plan d’eau pour les quartiers situés en amont. Il est donc un véritable outil de lutte contre les inondations, et apporte une solution aux problèmes hydrauliques rencontrés par les quartiers situés au Nord de la RN113 (rue des Amaryllis, rue des Hameaux…).

L’impact des travaux entrepris, à savoir la déviation du ruisseau de las Fonds, première étape de ce chantier, et la réalisation finalisée du parc Gérard Bruyère et de son plan d’eau, diminueront donc de manière significative l’inondation de ces quartiers.

Découvrez la web série :
Demain, ça va glisser
à Baillargues !

Les partenaires du projet :

En résumé

Un parc arboré

Avec ses îlots et ses presqu’îles, le paysage se référera à la Camargue.

Un plan d’eau

Comportant des digues, des pontons et une passerelle centrale séparant les deux bassins (de pêche et de ski nautique)

Des promenades

Longeant les rives et formant un circuit permettant d’accéder aux différents espaces aménagés

Des sentiers

Sur des terrains plus en hauteur, permettant de changer de vue et d’ambiance

Des gradins végétalisés

S’intégrant parfaitement à l’environnement.