La ville de Baillargues lance une page sur son site internet dédiée à l’ensemble des dispositifs déployés et surtout imaginés par les commerçants locaux pour maintenir leur activité durant ce second confinement. Un coup de pouce très apprécié des commerçants qui attendent également le soutien des habitants en (re)localisant leurs achats sur Baillargues.

 

 

La Ville avait déjà été présente à leurs côtés lors du premier confinement en recensant l’ensemble des commerces ouverts et ceux qui proposaient une alternative à leur fermeture avec des modes de vente comme la vente à emporter, le Click&Collect, le e-shop, les bons d’achat ou encore la livraison. Pour ce second round, sur la demande du Maire Jean-Luc Meissonnier, Baillargues dédie à nouveau une page de son site internet à ces commerces qui font toujours preuve de beaucoup d’imagination pour pouvoir maintenir leur activité.

La nouveauté : depuis la page d’accueil du site, l’internaute visualise le bouton d’accès à l’inventaire des commerces listés par secteur d’activité. Il suffit de cliquer dessus pour y avoir accès.

Autre nouveauté : le commerçant peut aussi se faire référencer (si ce n’est pas déjà fait), en remplissant un formulaire à télécharger depuis cette page dédiée aux commerces de proximité. Une fois celui-ci complété, il suffit de le retourner à l’adresse communication@ville-baillargues.fr.

L’ensemble des réseaux de communication de la collectivité sont ainsi mobilisés et utilisés afin d’informer la population des dispositifs déployés par les commerçants pour maintenir leur activité.

 

En se mobilisant en faveur du commerce de proximité, le Maire veut avant tout le protéger et le préserver. « Avec mon équipe municipale, nous sommes touchés de voir nos commerces une nouvelle fois impactés par le confinement. Je le suis d’autant plus que je suis un ancien commerçant mais comme de nombreux maires, j’ai réussi à redynamiser ce commerce local, indispensable à la vie de nos communes, en facilitant l’installation de plusieurs établissements. En 2007, le centre-ville a ainsi vu revenir un fleuriste, un boucher, une agence immobilière, une épicerie, une laverie et même un cabinet paramédical. Aujourd’hui, avec toutes ces mesures incohérentes du gouvernement, je crains pour la survie de ces commerces. Et comme toujours, ce sera à l’élu local de répondre aux carences de l’État si l’un d’entre eux venait à fermer boutique définitivement ! » s’émeut le Maire de Baillargues.

 

Ce soutien est indispensable mais insuffisant d’où l’appel lancé aux Baillarguois sur la nécessité de consommer local. Un appel au travers de la campagne de communication identifiée par la baseline « Tous ensemble avec nos commerçant.e.s ! Soutenons-les ». Celle-ci est ainsi relayée sur les supports numériques de la ville (réseaux sociaux et site internet) et déclinée sous plusieurs formats notamment graphique et vidéo.

Les Baillarguois sont donc invités à (re)localiser leurs achats sur la ville en solidarité des commerçants. Le Maire a déjà fait savoir qu’il proposerait prochainement d’autres solutions de soutien à ce commerce de proximité si indispensable au maintien du lien social et à l’attractivité économique d’une ville.