Un arrêté municipal en date du 16 novembre 2020 interdit la consommation de tabac dans certains endroits de la ville.
Le but : lutter contre le tabagisme passif subi par les enfants.

Mais pas seulement comme l’explique Sandrine GAUTIER, adjointe au Maire déléguée aux affaires scolaires, à la jeunesse, à la petite enfance et à la formation.  « Tout est parti d’une demande des parents d’élèves qui s’inquiétaient de voir plusieurs adultes fumer ou vapoter à proximité de lieux fréquentés par les enfants » explique l’élue. « Avec le Maire, nous avons voulu répondre à cette problématique en matérialisant ces zones par une interdiction de fumer et de vapoter. Cette décision permet par ailleurs de respecter notre environnement car moins de mégots sont jetés par terre. Et puis n’oublions pas qu’ainsi, les parents d’élèves donnent le bon exemple en s’abstenant de fumer ».

Ajoutons que dans le contexte sanitaire actuel, fumer ou vapoter oblige les individus à retirer leur masque, un geste pourtant à respecter.

Aussi, depuis le 4 janvier, il est interdit de fumer ou vapoter sur les trottoirs aux abords immédiats des écoles, crèche, centre de loisirs, dans les 5 aires de jeux de la ville (Les Petits Lapins, Les Poissons Rouges, place Charles de Gaulle, espace Léo Kolasinsky ainsi que l’aire de jeux devant la médiathèque Jean Matte) et aux abords du gymnase R. Bambuck.
Plusieurs panneaux d’interdiction ont été installés sur l’ensemble des sites concernés.

Sandrine GAUTIER souligne enfin que la mise en place de ces zones sans tabac a été saluée et grandement appréciée par les associations de parents d’élèves qui remercient notamment la collectivité d’avoir agi rapidement.

Retrouvez ICI les plans des différentes zones.